Warning, our website may not display or work properly on your browser.
We recommend that you update it if you can.

Update my browser
I don't want or I can't update my browser
BackBackMenuCloseSchließenPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

Film "BLANCHE"

Tournage d'un court-métrage d'horreur

Über den Projekt

Lors d’une crémaillère, une bande d’amis devient la cible de l’esprit de Blanche Neige. Et si les contes avaient menti ?


L’origine de ce court-métrage est de rendre un premier hommage au roman d’Agatha Christie “Les dix petits nègres”. Mélangeant le meurtre à une part de mystère, le tout dans un huis-clos où aucun échappatoire n’est possible. Mais aussi celui de rendre hommage à Blanche Neige, héroïne qui a bercé notre enfance, en la présentant d’une façon inédite pour le public. C’est pour cette dernière raison que le genre “horreur” est retenu, pour surprendre le spectateur qui découvre une Blanche Neige tueuse et sanguinaire. 

Le thème principal du film est la frontière entre le réel et le monde des morts. Quand, soudain, les deux se mélangent le temps d’une soirée, comment réagirions nous ? Ainsi, nous profitons de cet événement pour faire ressortir la nature humaine. Le groupe d’amis ne pouvant pas gérer à lui seul ce problème inédit et surnaturel. 

Les personnages du film ont un lien avec les nains de Blanche Neige. Ce qui permet d’avoir un plus grand panel de caractères entre les protagonistes de l’histoire, mais également de pouvoir faire un clin d’oeil à cet univers. Joelle est joyeuse, Guillaume est grincheu, Patrick est prof, Déborah est dormeuse, Antoine est atchoum, Simon est simplet et Timothé est timide. Grâce à ces traits de caractère, chaque personnage apporte une réaction différente lors des événements. 

Il y a plusieurs degrés de lecture. Le premier, le spectateur découvre l’histoire et son univers. Un divertissement pour le plaisir de se faire peur. Lors d’une deuxième lecture, le spectateur peut en apprécier les détails et les hommages rendus : Stanley Kubrick, Agatha Christie, Blanche Neige, les frères Grimms, et tant d’autres. 

Le contexte spatio-temporel est simple. Tout se déroule en une nuit, dans une vieille maison de campagne. Feu de cheminée, carrelage sombre et lumière jaune. La maison dans laquelle nous tournons est proche de l’image que la majorité se fait de l’univers de blanche neige (de Disney). Qui plus est, l’image sombre que nous offre cette maison ajoute un côté mystérieux et authentique donnant ainsi l’impression aux spectateurs d’être en immersion, au coeur de l’intrigue.

EAMILSE

Enfin, je me suis inspiré de figurines (Blanche Neige avec ses 7 nains) retouvés dans un vieux grenier. Ces “jouets” ont été taillés dans les lattes d’un lit qui se trouvait dans un camp de prisonnier nazi. Mon arrière grand-père, emprisonné et absent lors de la naissance de sa fille (ma grand-mère), lui a confectionné ces jouets pour lui remettre en mains propres une fois rentré au pays. C’est figurines ont une histoire et voilà qu’aujourd’hui, j’en écris une nouvelle.

Wofür ist das eingesammelte Geld?

Grâce à votre aide financière, nous pourrons acheter les accessoires manquant pour la réalisation de ce film mais aussi le faux sang, le maquillage, les costumes, les lumières ainsi que la décoration pour l'ambiance de spiritisme.

Une partie du budget permettera aussi la promotion du film sur les réseaux sociaux.Notre film n'étant pas (encore) diffusé à l'UGC (on ne leur en veut pas ;)), nous allons tout mettre en oeuvre pour obtenir un maximum de visibilité sur les réseaux.

Über den Projektträger

JTA (Jamais Trop d'Art) est une association qui réalise des films, séries, sketchs, et promeut plus généralement l'art dans la métropole lilloise. Notre activitée principale est la réalisation de courts-métrages que nous diffusons dans plusieurs festivals de France et d'Europe. 

Share Folgen Sie uns