BackBackMenuCloseSchliessenPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

L'Atelier de l'Alchimiste

Laboratoire photographique ambulant

Über den Projekt


"L'Atelier de l'Alchimiste" est un laboratoire photographique ambulant, exclusivement dédié au procédé photographique ancien qu'est le collodion humide.

Résumer le procédé est quasi impossible, mais pour faire court (les détails sont expliqués plus bas) :

Le collodion humide consiste à sensibiliser à la lumière une plaque de verre, puis de rendre l'image définitive par l'association de plusieurs procédés chimiques.


C'est en triporteur (vélo à 3 roues) que l'Atelier se déplace aujourd'hui, spécialement étudié pour accéder aux espaces piétonniers, mais son champ d'action est limité.

Ce projet concerne l'achat et l'aménagement d'une caravane qui serait complémentaire au triporteur.

Elle dispose de nombreux avantages que le triporteur ne peut honorer :

  • Se déplacer partout en France,
  • Proposer des animations "clé en main" : festivals, collectivités...
  • Transport de matériel lourd et volumineux (lumières, mobilier ...),
  • Facile à modifier en chambre noire mobile,
  • Autonomie eau/électricité optimale,
  • Espace dédié prise de vue / labo.

La future caravane sera un modèle pliant, detype Esterel ou Sterckeman des années 80. Ces modèles sont considérés comme remorque une fois pliés, et assurent ainsi une activité pérenne, permettant un gain de temps et d'argent :

  • Pas de taxe de péage,
  • Moins de consommation en carburant,
  • Assurance très accessible.

Le look "Vintage" de la caravane fait écho au "saut dans le temps" que fait vivre cette technique photographique ancienne.

Plus qu'une simple caravane mobile, c'est aussi un espace permettant de créer, penser et partager une technique quasi disparue. Cet espace permet aussi de se (re)découvrir en se faisant tirer le portrait sur plaque de verre, quel que soit le lieu :

  • Stand pour évènementiels & festivals,
  • Animation pour collectivités et structures diverses,
  • Travaux artistiques,
  • Stages d'initiation au collodion humide,
  • Laboratoire "complet", de la prise de vue à la numérisation.

Ce projet est l'aboutissement de deux années de réflexion, de travaux, de recherches et de pratique.

Plusieurs ateliers ont déjà été réalisés et de très beaux portraits sont repartis avec leurs propriétaires :

"La simplicité par un procédé complexe"

Le collodion humide est considéré comme l'une des techniques photographiques les plus complexes.

Inventé en 1851, ce procédé consiste à étendre une émulsion liquide sur une plaque de verre, qui est ensuite plongée dans un bain d'argent pur, puis transférée dans un chassis étanche à la lumière. L'appareil utilisé est une chambre photographique, pour ma part d'anciennes chambres de voyages en bois du début du XX° siècle.

Le collodion humide exige de nombreuses manipulations chimique et une chambre noire à proximité (le délai entre la prise de vue et le développement est très court, de 10 à 15 minutes).

Le résultat final est d'une finesse incomparable avec les standards numériques actuels.

"Un objet artisanal"

De la découpe de la plaque à la préparation des chimies, toutes les étapes sont l'oeuvre unique du photographe.

Le rapport à la matière est charnel et chaque photographie naît d'un subtil mélange entre maîtrise technique et hasard, pour restituer une oeuvre singulière.

"La magie de la finesse & la nostalgie de l'image"

A chaque portrait, à chaque animation réalisée, les personnes photographiées décrivent leur expérience avec ces mots qui reviennent souvent : finesse, douceur, détails, matière, nostalgie, vintage, magie...

Se faire tirer le portrait au collodion est un vrai moment d'échange, un instant durant lequel tout est en suspens.

Puis arrive le moment où le terme "Alchimie" prend tout son sens : la dernière étape. Il s'agit du bain de fixation dans lequel l'image subit une transformation chimique et passe d'un négatif "laiteux" à une image positive dont tous les détails apparaissent en pleine lumière.

Wofür ist das eingesammelte Geld?


Une somme globale de 1950 €, calculée au plus près,  est nécessaire pour un laboratoire mobile de ce type dont voici le détail :

  • Achat de la caravane pliante (type Esterel, Sterckeman...) : 1000 €
  • Frais annexes (plaque d'immatriculation + attelage & branchements faisceau électrique) : 400€
  • Conception de l'identité graphique (déco/stickers) : 200 €
  • Aménagement : 200 €
  • Commission Ulule 8% : 150 €

Le budget a été calculé au plus près de la faisabilité du projet !

Et si les fonds dépassent les 1950 € nécessaires, l'argent supplémentaire collecté servira à  :

  • Améliorer le système d'autonomie (électricité/eau);
  • Accessoiriser le studio photo,
  • Réaliser un "Guest House" avec des surprises vintage,
  • Relooker avec des matières plus "nobles".

Über den Projektträger

Photographie copyright : Philippe Dufour.

Pour celles et ceux qui ne me connaissent pas, je m'appelle Michaël Tirat, auteur-photographe de 38 ans.

Mon enfance tangue entre la France et le Sénégal, imprégné d’une culture métissée entre Charlie Chaplin & Buster Keaton, Nina Simone & Ray Charles, ou encore Khalil Gibran & Doudou Ndiaye Rose.

Mon parcours photographique est à l’image de cette enfance riche en apprentissages, adaptation et rencontres.

J'ai réalisé différents travaux photographiques en numérique avec la série photographique « Fragments » et en argentique avec « Insomnies », entre autres, qui ont mené à plusieurs expositions photographiques.

J'ai toujours été fasciné par les marques du temps qui passe et  par les lieux en déshérence.

C’est en 2016 que j'ai découvert pour la première fois une photographie réalisée au collodion humide sur internet.

Dès lors, cette photographie ne quitte plus mon esprit à tel point que cela devient une obsession. Je sais pertinemment que ce procédé ancien correspond avec exactitude à ce que j'attends en retour de mes travaux.

Couper les plaques de verre aux dimensions, préparer les chimies jusqu’à restituer une photographie « unique », je ne pouvais trouver mieux. Impossible de réaliser deux fois la même photographie, en utilisant des produits nobles comme le verre et l’argent, avec un rendu sans pareil.

Les mots « artiste » et "artisanal" résonnent pour moi comme une vérité depuis cette rencontre charnelle entre la matière et la photographie.

J'ai fait le choix de travailler avec des chambres photographiques anciennes, des objectifs d'époque, car j'aime que les objets aient une histoire, un vécu... Et c'est probablement pour celà que le collodion humide m'apporte autant.

Pour en savoir plus sur mes travaux et projets :

FAQ

Wenn Sie noch eine unbeantwortete Frage haben, können Sie sich direkt an den Projektträger wenden.

Eine Frage stellen Dieses Projekt melden