BackBackMenuCloseSchließenPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Chiaroscuro

Un jeu de rôle médiéval-fantastique inspiré de l'antiquité romaine

Über den Projekt


Chiaroscuro est un projet de jeu de rôle envisagé sous la forme d'une gamme fermée dont l'objectif est de rendre le meneur de jeu autonome dès le premier ouvrage publié. Ainsi, dans sa version complète, le livre de base, Imperium, présente-t-il à la fois l'univers de Chiaroscuro, ses coulisses, l'ensemble du système de règles ainsi que deux scénarios visant à illustrer les possibilités offertes par le contexte du jeu.

Chiaroscuro est un jeu de rôle qui puise dans plusieurs imageries : la fantasy et l’Antiquité gréco-romaine essentiellement, ainsi que des œuvres précises comme Dying Earth de Jack Vance et les jeux Final Fantasy. Il a été écrit par Aldo ‘Pénombre’ Pappacoda, auteur sur la gamme des Ombres d'Esteren et co-auteur du supplément Sunda Mizu Mura pour Légende des Cinq Anneaux. Il est illustré par Sandro Pappacoda, Olivier ‘Akae’ Sanfilippo, Yohan Vasse et Maeva Wery.

La sortie officielle du jeu est prévue en février 2016, à l’occasion du Festival International des Jeux, à Cannes.

Les Cadeaux !

Contribuez à la concrétisation du projet Chiaroscuro et recevez des cadeaux originaux et exclusifs :

  • la carte du monde au format A3
  • l’écran officiel du meneur
  • un bloc de 50 feuilles de personnage vierges en couleur
  • une série de cinq ex-libris en couleur
  • un set de quatre dés avec le logo Chiaroscuro
  • l’édition collector avec une couverture exclusive de Maeva Wery
  • le tableau de la couverture originale réalisée par Olivier Sanfilippo
  • recevez l’auteur chez vous pour une entrevue et une séance de jeu.

Ne manquez pas cette occasion de participer à la publication de Chiaroscuro, de le découvrir, d’y jouer et de le faire jouer !

Aucune surprise, tous les frais de port pour la France sont inclus !

Le premier palier est atteint !
En route vers le deuxième palier, pour une version complète incluant les nouvelles d'ambiance, les scénarios et les pré-tirés (70 pages). Il n'est pas si loin que ça !

Le deuxième palier est dépassé ! Merci à tous :)
Le déblocage des cadeaux supplémentaires est en ligne de mire. Le prochain palier débloquera le set de D6 Chiaroscuro qui sera ajouté à toutes les contreparties à partir de "Patricien".

Le Troisième palier est débloqué !
Merci à tous. Grâce à vos contributions le troisième palier est débloqué et avec lui les sets de dès Chiaroscuro en cadeau pour tous les contributeurs de niveau Patricien et plus. Le dernier palier et les blocs de feuilles de personnages en couleurs nous tendent les bras au prochain palier !

Dernier palier débloqué !
Chiaroscuro sera complet ! Le bloc de feuilles de personnages vient s'ajouter aux contreparties du projet et ceci grâce à vous. Merci à tous pour vos soutiens et vos encouragements. Il reste encore quleques heures avant la clôture pour les retardataires  :)

Colis envoyés aux souscripteurs.

Depuis toujours, Mère Sylve, cachée dans les profondeurs de la grande forêt primordiale Primasilva, et Père Nuages, qui arpente le monde tel un titan silencieux, façonnent Chiaroscuro. Incarnations des forces complémentaires que sont le Clair et l'Obscur, ces deux êtres sont considérés comme des dieux par les humains. Périodiquement, Père Nuages s'enfonce dans Primasilva pour aller rejoindre Mère Sylve et leur union provoque la croissance du monde car Chiaroscuro est un monde plat, en constante expansion, dont les frontières actuelles se trouvent bien au delà des limites que montrent les cartes. Les intentions des deux êtres divins restent incompréhensibles. Si de nombreuses croyances ont vu le jour, rien ne fait l'unanimité au delà de leur évidente existence.

Dans son premier ouvrage, Imperium, Chiaroscuro s'attache à décrire le monde connu, mais plus particulièrement le peuple des Célians. Leur culture est un mélange d'éléments issus de la fantasy classique, de la Rome antique et de l'Italie médiévale. Les séquelles de la guerre civile, la vengeance, les rivalités entre les maisons nobles, la culture du secret et les ambitions de la plèbe constituent les principaux axes scénaristiques abordés.

Il y a également une présentation des autres peuples et les notions importantes à propos des créatures surnaturelles et des esprits qui vivent sur Chiaroscuro.

À terme, le projet vise à dépeindre un univers complet. Le point de vue présenté dans Imperium sera petit à petit élargi dans la suite de la gamme, afin d'apporter de nouveaux axes de jeu, et s'attacher davantage aux aspects exotiques, magiques et fantastiques du monde.

Quel est le genre d’univers dépeint ?

Chiaroscuro est le nom d’un monde qui puise dans plusieurs inspirations : le médiéval-fantastique et l’Antiquité gréco-romaine essentiellement, ainsi que des œuvres précises comme Dying Earth de Jack Vance et les jeux Final Fantasy. L’espèce dominante est l’humanité et, s’il existe d’autres entités douées d’intelligence, elles ont pour la plupart un rôle somme toute marginal.

Quels sont les points saillants de cet univers ?

Le monde de Chiaroscuro est plat et en lente mais perpétuelle expansion. Il est régi par deux forces complémentaires, le Clair et l’Obscur. Ces forces se manifestent à travers deux entités primordiales, Père Nuages et Mère Sylve, qui sont présents en Chiaroscuro, mais demeurent énigmatiques et distants vis-à-vis de l’humanité.

Le premier ouvrage du projet Chiaroscuro – Imperium aborde le cadre de jeu en se focalisant pour l’essentiel sur le peuple célian et sa principale nation, l’Empire de Celalta, qui serviront de référence culturelle aussi bien pour les joueurs que le meneur de jeu. La culture célianne est un mélange fantaisiste d’éléments sociaux et esthétiques tirés de l’Antiquité gréco-romaine, du Moyen-âge européen et la Renaissance italienne, mais ces éléments ne servent qu’à donner un certain cachet visuel, culturel et linguistique au contexte, sans réelle correspondance avec notre propre monde.

Dieux et forces diverses

Père Nuages et Mère Sylve sont considérés comme les créateurs du monde par nombre de gens, la manifestation même des principes abstraits du Clair et de l’Obscur, mais ils semblent être des créateurs pour le moins indifférents, en particulier en ce qui concerne les humains. Si de nombreuses croyances ont vu le jour les concernant, il existe bien d’autres formes de philosophies ou de religions : cultes rendus aux esprits de la nature ou aux ancêtres, doctrines métaphysiques, personnages historiques divinisés... L’Empire se soucie peu des croyances de chacun, du moment qu’elles ne menacent pas l’ordre établi. Le Clair et l’Obscur empruntent quant à eux de manière très simplifiée à la symbolique taoïste et fonctionnent donc comme des principes immanents, des forces opposées et complémentaires.

Quels sont les axes de jeu envisageables ?

Ce premier ouvrage est centré sur les axes de l’intrigue et du complot. L’Empire de Celalta a été durement atteint, à la suite d’une guerre civile qui remonte à une dizaine d’années et l’a privé d’une bonne partie de ses territoires. Il est donc possible de mettre en scène des intrigues politiques en considérant les péripéties et opportunités liées à un pouvoir historique affaibli, face à l’essor d’une alliance, la Ligue, elle-même riche en tensions internes. Les joueurs pourront alors incarner des personnages de la noblesse célianne, ou des vassaux de cette même noblesse, dans cette course au pouvoir. Le fait que la guerre civile ne remonte qu’à quelques années donne également diverses possibilités dramatiques impliquant les personnages ou leurs familles : dissensions, rivalités, vengeance, tragédie...

On peut aussi incarner des personnages plus proches du concept classique d’aventuriers. Les personnes influentes ont toujours besoin d’hommes de main, et certaines communautés sont la proie de hors-la-loi ou de pillards qui profitent des rivalités entre les puissants. Les gentilshommes de fortune sont par essence des gens qui espèrent bien s’élever au dessus de leur condition, ou qui se targuent d’embrasser une cause donnant un sens à leur existence.

Il est également possible d’affilier les personnages joueurs à un culte, une école de magie ou un autre groupe ésotérique relativement fermé. Ces groupes ont des ambitions, des secrets et des rivalités, sans compter qu’ils sont souvent impliqués dans les luttes politiques.

Par ailleurs, Imperium présente brièvement les cultures en contact avec les Célians et donne quelques aperçus du reste du monde et de certaines de ses facettes. Il s’agit ainsi de poser les premiers jalons qui permettront par la suite de donner plus de place dans le projet aux créatures fantastiques et peuples exotiques.

On peut donc envisager différents types d’histoires et d’ambiances ?

À terme, le projet Chiaroscuro vise à dépeindre un monde dense et multiple, quand bien même on le décrit surtout à travers une culture donnée pour commencer. Il s’agira donc d’élargir et diversifier progressivement les perspectives offertes aux meneurs de jeu.

Quelles peuvent être les origines des personnages ?

Dans le premier ouvrage du projet, Imperium, les personnages sont des Célians, c'est-à-dire les humains descendant des tribus qui ont fondé l’Empire de Celalta. Les personnages peuvent aussi bien être nobles que roturiers, et même avoir une certaine importance dans la société si le Meneur le souhaite. Il sera possible par la suite de concevoir des personnages issus de cultures étrangères, au fur et à mesure que les peuples présentés dans le premier ouvrage seront développés de manière plus exhaustive. Cependant, les races propres à de nombreux univers de fantasy (elfes, nains…) sont totalement absentes de Chiaroscuro. Pour autant, le monde de Chiaroscuro étant en perpétuelle expansion, la possibilité est implicitement offerte aux Meneurs de concevoir leurs propres races et cultures non-humaines s’ils souhaitent leur donner une place dans cet univers.

Quelle place est accordée à la magie ?

La magie est très présente dans le monde de Chiaroscuro. L'Empire célaltan a même légiféré sur certaines pratiques et connaissances magiques, afin de réglementer leur usage. La magie est donc reconnue et la majorité de ses pratiquants a une place dans la société. Il est possible de se procurer des objets magiques simples sans difficultés pour peu qu'on dispose d'assez d'argent. Le livre Imperium propose déjà quatre formes de magie accessibles aux joueurs. D'autres formes de magie sont sommairement évoquées, mais non décrites. Cependant, la majorité des habitants de Chiaroscuro n'a aucune connaissance pratique de la magie. Son apprentissage demande de la constance et surtout, les détenteurs des savoirs magiques sont assez réticents à partager leurs secrets avec n'importe qui.

Et les créatures fantastiques ?

On retrouve dans Chiaroscuro bon nombre de créatures issues du bestiaire classique de la fantasy (griffons, licornes, spectres...), ainsi que des entités plus originales (Ailoedis, dragons-lucioles...). Cependant, elles sont simplement évoquées dans Imperium, puisque l'ouvrage est centré sur les problématiques d'intrigue, de vengeance, d'ambition et de rivalité au sein de la culture célianne. Progressivement, ces êtres fabuleux seront présentés de manière bien plus détaillée, au fur et à mesure que le reste du monde déjà présenté sera développé de façon exhaustive.

Il s'agit d'un système dédié, utilisant des dés classiques à six faces. Les personnages sont tous humains et ils développent à leur guise leurs compétences. Pour acquérir certains savoirs peu répandus (notamment la magie, mais aussi certains secrets liés aux compétences), il sera également nécessaire de disposer d'argent, d'avoir de bonnes relations, ou de savoir rendre service aux bonnes personnes. Le Clair et l'Obscur influent directement sur les jets de dés du joueur, sous la forme d'une réserve de points utilisés lorsqu'il ne parvient pas à réussir un jet.

Quatre formes de magie sont proposées dans Imperium, toutes accessibles (avec plus ou moins de facilité) aux joueurs : la magie animiste, la magie élémentaire quarte, l'invocation séraphique et la magie de l'enchantement par le Glyphe.

Pour en savoir plus sur le système, une description complète est disponible sur le site officiel du jeu.

Détail des contreparties :

Livre au format PDF : La version PDF (sans DRM) de Chiaroscuro - Impérium sera disponible, en téléchargement sur le site des Vagabonds du Rêve, le jour de la sortie officielle du jeu et pourra être retéléchargée autant que nécessaire.
Livre-papier et version collector : Le livre de Chiaroscuro - Impérium sera imprimé tout en couleur au format 20,95x27,30 cm. Il comportera 300 pages (papier intérieur en 115 g et couverture cartonnée). Le nombre de pages sera porté à 370, si le deuxième palier est atteint.
L’écran : L’écran du meneur de jeu, au format 29,7x84 cm (4 volets), imprimés en couleur recto-verso sur papier 350 g.
Carte : Carte du Monde, en couleur au format A3, plié en deux, sur papier 300 g.
Feuilles de personnage : Bloc de 50 feuilles de personnage, imprimées en couleur sur papier 90 g.
Ex-libris : Lot de 5 ex-libris tirés du jeu (illustrations d’Olivier Sanfilippo et Maeva Wery), imprimés en couleur sur papier 300 g.
Toile : Reproduction sur toile 60x45 cm (châssis bois 2 cm d’épaisseur) de l’illustration de couverture de Chiaroscuro - Impérium d’Olivier Sanfilippo.
Rencontre avec l’auteur : Aldo 'Pénombre' Pappacoda se déplacera chez vous pour une rencontre et une séance de jeu où vous pourrez convier vos meilleurs potes. Valable uniquement en France Métropolitaine. Date à définir avec l’auteur.

Wofür ist das eingesammelte Geld?

Après une série de séances visant à tester le système de jeu avec un groupe restreint, Chiaroscuro fut proposé en démonstration au public, notamment lors du Festival International des Jeux de Cannes ou à Octogônes en 2013, 2014 et 2015.

Au moment où vous lisez ces lignes, le livre de base de Chiaroscuro est quasiment terminé. Il ne manque que quelques corrections sur la maquette pour qu'il soit finalisé. Il se présente sous la forme d'un ouvrage au format 21 x 29,7, de 300 pages (370 pages si le financement permet l’inclusion des deux scénarios et des quatre nouvelles d’ambiance).

Ce financement participatif est l'opportunité d'éditer Chiaroscuro. Une édition au format papier, toute en couleur, avec une couverture rigide et splendidement illustrée.

Après plusieurs années d'écriture et de tests, l'équipe touche à son but et a besoin de votre soutien pour concrétiser la première édition du jeu de rôle Chiaroscuro !

Le contenu du livre

L'ouvrage comprend plusieurs textes introductifs, une présentation exhaustive du contexte, le système de jeu. Si le financement permet leur inclusion, le livre contiendra également quatre nouvelles d’ambiance, les deux scénarios (Une Heureuse Occasion et les Dauphins d’Adranto), ainsi que les deux groupes de prétirés correspondants.

Über den Projektträger

L’éditeur :

Les Vagabonds du Rêve est une association loi 1901 dont l’objectif est de promouvoir les genres de l’imaginaire (science-fiction, fantasy, fantastique), un lieu de passion et d’exploration.

Passion pour les genres de l’imaginaire, leurs mondes, leurs univers, leurs possibles et devenirs, passion pour la chose écrite : chroniques de romans et recueils, par exemple, pour faire découvrir de nouvelles plumes, de nouvelles histoires, et édition.

Exploration de nouveaux mondes, forcément, mais aussi de possibilités en matière d’édition.

L’idée forte est d’essayer, de voir…

Cette idée devient forcément plus forte à une époque où les technologies changent le support littéraire, mais elle a toujours été présente au sein de notre équipe.

Cela fait donc plusieurs années que nous chroniquons sur notre site web et, en 2014, nous avons publié l’anthologie Les Vagabonds du Rêve 4.

Nous continuons le suivi du jeu de rôle de Julien Guibert, Terres Suspendues, dont la 4e édition paraîtra à l’occasion du Festival International des Jeux, en février 2016, tout comme  Chiaroscuro.

Site officiel

Page FaceBook

Le jeu :

Chiaroscuro est un jeu de rôle créé par Aldo 'Pénombre' Pappacoda.

Blog officiel

Page FaceBook

L’équipe :

Aldo ‘Pénombre’ Pappacoda (concept, système, contexte, scénarios, coordination)

Jeux de rôles (auteur) :

  • Laser de Lune - fanzine Shadowrun (1999/2003, n°00 à 16 - auteur et éditeur) - shadowforums.com
  • Le cauchemar de Marty (avec Tony Godin), in "recueil des démiurges en herbe" - Forgesonges
  • L5A : Sunda Mizu Mura (avec Olivier Sanfilippo et Yohan Vasse), pour l'association "la voix de Rokugan"
  • Les Ombres d'Esteren - Livre 1 (2010) - Agate éditions
  • Les Ombres d'Esteren - Livre 2 Voyages (2010, 1ère édition) - Agate éditions
  • Les Ombres d'Esteren - Le monastère de Tuath (2012) - Agate éditions

Nouvelles :

  • La Geste du chevalier de l'automne, cycle de 4 nouvelles in les Vagabonds du Rêve n°4 (2014) - Les Vagabonds du Rêve
  • Les Ombres d'Esteren - Aube grise, in recueil Hantises (2015) - Agate éditions

Olivier ‘Akae’ Sanfilippo (couverture et illustrations)

Jeux de rôle : (Illustrateur et cartographe)

  • In Nomine Satanis/Magna Veritas : Génération Perdue ( Raise Dead ed.)
  • Les Ombres d'Esteren (Agate ed.)
  • Wulin (Game-Fu)
  • Legend of the Five Rings (AEG/EDGE/La Voix de Rokugan)
  • Alkemy RPG (XII Singes)
  • Insectopia
  • Venzia (XII Singes/Le Manoir du Crime/Studio Deadcrows)
  • Tenga (John Doe)
  • Devastra (Game-Fu)
  • Islendigar (CDS ed.)
  • Dragondead (Etherna ed.)
  • Mississippi : Tales of the Spooky South (XII Singes/Forgesonges)
  • Capharnaüm (Studio Deadcrows/7eme Cercle)
  • Annalise (Boîte à Heuhh)
  • On Mighty Thews (Boîte à Heuhh)
  • Crimes (Écuries d'Augias)
  • Khaos 1795 (XII Singes)
  • Muséum (Forgesonges)
  • Recueil des Démiurges en Herbe (Forgesonges/Icare)
  • Anthéas : L'archipel des cimes (Icare ed.)

Littérature :

  • La Légende du Bretteur 2 (en cours) (Plaisir d'Histoire)
  • Le Flibustier du Froid (Éditions du Riez) (Illustrateur de couverture)
  • Mythologica n°4 (Mythologica ed.) (Illustrateur de couverture)
  • Sense of Wonder (Les Netscripteurs) (Illustrateur de couverture)
  • Le Sens de la Vie (Dylan Dechenny) ( Illustrateur de couverture)

BD :

  • Voyages vers l'Ouest (Fei éditions) (Cartographe)

Maeva Wery (illustrations)

Character design & illustrations:

  • Liber Tribes, les Tribus d'Hegoa (2006)
  • Mississipi: Tales of spooky South (2011)
  • Praha Noctury par Tiburce Guyard (2014) / Nouvelle figurant dans le recueil pour les 40 ans du jdr

Graphisme :

  • Livre de prestige du futur musée Charlie Chaplin - Suisse (2010)

Sandro Pappacoda (cartes et plans, nouvelles, logo, idées additionnelles)

  • Facteur XIII (fanzine) : romancier, illustrateur, coloriste (2008 - 2013)
  • Entom Bootis, roman (en cours)

Yohan Vasse (illustrations, maquette)

Jeux de rôles :

  • Sunda Mizu Mura (mise en page, graphisme, dessin) pour La Voix de Rokugan, 2013.
  • Billet Rouge (mise en page, graphisme) pour Les Écuries d’Augias, 2012.
  • My Life with Master (mise en page, graphisme) pour La Boîte à Heuhh, 2012.
  • Mississippi, Tales of a Spooky South (mise en page, graphisme, illustration) pour Les XII Singes, 2011.
  • Breaking the Ice (mise en page) pour La Boîte à Heuhh, 2011.
  • On Mighty Thews (mise en page, graphisme) pour La Boîte à Heuhh, 2011.
  • Les Démiurges en Herbe (mise en page, illustration) pour ForgeSonges et Icare, 2008.
  • Le Boutefeu imprimé n°2 et n°1 (illustration) pour Le Matagot, 2008 et 2006.
  • Trois méchantes affaires (illustration) pour Le Matagot, 2005.

Éditions SF/fantasy :

  • Les Aventures du cavalier sans tête (mise en page, dessin), recueil de micronouvelles à compte d'auteur, 2015.
  • Revues Présences d’Esprits et AOC (mise en page, rédaction en chef, chronique, illustration) pour le Club PdE (2005-2015).
  • Revues Pénombres et Éveil (mise en page, illustration, couverture) pour Transition (2009-2011).

Nouvelles :

  • Fiorentina (2e du concours Vision du futur 2015), publiée dans AOC n°38 (le Club PdE, 2012).
  • Bloody Faerie, une symphonie nocturne, publiée dans l'anthologie Monstres ! (Céléphaïs, 2012).
  • London Faerie Blitz (prix des Imaginales 2011), publiée dans l'anthologie Légendes ! (Céléphaïs, 2010).
  • Je rêvais des fays, publiée dans le recueil AOC Millésime (Le Club PdE, 2009).

Autres :

  • Les Muses de Verne (mise en page, graphisme), parcours jeu de piste pour Xiwen Games SAS, 2014.
  • Grimoire Galactique des grenouilles, 1ère édition (mise en page, graphisme), guide des éditeurs pour les Tremplins de l’imaginaire, 2010.